Mettre les voiles – qu’est-ce que le désir ?

 

Victor Hugo et ses

voiles,

au loin,

qui descendent

vers Harfleur.

Une trace de vie sur l’horizon

désir libérateur

j’ai le cœur gonflé

par la rébellion

Mais…

Je n’ai pas de mots pour le dire

Je suis bâillonnée, je délire

les liens invisibles m’interdisent

de livrer mon bonheur ou

mes sottises

ils m’ont enfermée

dans leur système

et réussi à jeter l’anathème

sur mes vagues

qui, inlassablement

reviennent au galop.

Poséidon Seigneur des tempêtes

roule ses pierres de rage.

Amphitrite crie sa colère

Et prend le large.

Une métaphore bien à propos.

Nous avons souvent le désir d’entreprendre. Souvent envie de « voyager » dans un espace nouveau, de voguer sur les vaisseaux de notre imaginaire.

Une nouvelle formation, de nouvelles études, bref, entreprendre.

Le désir de marcher pousse l’enfant à apprendre l’équilibre, le désir de communiquer pousse l’enfant à parler, le désir d’échanger avec les habitants d’autres pays nous pousse à apprendre une langue étrangère, le désir de se réaliser nous pousse à entreprendre.

Tout est dans le désir.

Mais qu’est-ce que le désir ?

Platon dit : « on ne désire que ce dont on manque ».

Chez Spinoza (par ex.), le désir n’est plus un attribut strictement humain.

Le désir est un effort pour continuer à exister qu’on rencontre chez tout être.

C’est un phénomène qui n’est plus d’abord psychologique : il peut relever de l’ontologie (l’étude de l’être), de la physiologie, de la physique ou encore la de la politique.

Il est l’essence de toute chose, même si sa forme humaine a ses spécificités.

On comprend alors qu’une personne ayant le désir de se réaliser et d’entreprendre, si elle n’y parvient pas, peut tomber malade, devenir dépressive et n’avoir plus d’énergie pour sa vie quotidienne qu’elle trouve sans intérêt.

D’où la colère, dans ce poème, de Poséidon le dieu de la Mer et sa compagne Amphitrite qui sont furieux de voir que les bateaux (que nous sommes) portant une cargaison de tant de talents ne peut quitter le port seulement par manque foi en soi.

Les génies du temps passé s’attendent à ce que vous preniez votre place.

Vivez bien.

Prochaine formation 2 jours en immersion ensemble

Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous gratuitement

au PODCAST LUMINA

Partagez cet article avec vos proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser

Reprenez votre pouvoir de créer, de décider et d’agir. Je crois que chaque personne et organisation a sa place et a un rôle important à jouer.