D’une génération à l’autre : la transition

 

On ne devrait pas transmettre les réponses aux générations qui émergent, il faut transmettre nos interrogations. Je ne comprends pas les personnes qui critiquent les jeunes au regard de leur choix. Chaque génération vie dans un contexte qui est changeant et dont les défis diffèrent grandement.

Il est plus sage de regarder nos enfants avec des yeux nouveaux, en se disant que même si nous connaissons certaines réponses importantes, ils ne sont pas des archives ambulantes. Ainsi, ils doivent tout réapprendre à partir notamment de nos questions que nous leur léguons.

Nous pouvons léguer à nos enfants des biens, mais nos connaissances acquises et la sagesse qui en découle ne peut se transmettre sans travail de longue haleine.

Bien que j’ai parfois moi-même changé, nourrit et même accompagné mes enfants, ils ont toujours eu (et croyez-moi ils l’ont fait) la capacité de demander, parfois en hurlant, et de faire différemment, de faire autrement, de faire moderne…

Chaque enfant doit passer par l’expérimentation, faire le baptême du feu pour consumer ses rêves.

La fleur sait qu’en disparaissant qu’elle n’a pas appris au fruit à germer, elle a tout juste offert les conditions permettant la germination. Nous devrions développer ce savoir-être avec nos enfants. Faciliter le passage, le changement et non le maintien d’un état de transition et éphémère.

 

Lire l’article original.

Prochaine formation 2 jours en immersion ensemble

Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous gratuitement

au PODCAST LUMINA

Partagez cet article avec vos proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser

Reprenez votre pouvoir de créer, de décider et d’agir. Je crois que chaque personne et organisation a sa place et a un rôle important à jouer.