Argent et le bonheur 2/3

Toujours dans le cadre de ma série ivoirienne, je saisis cette opportunité pour aborder davantage le thème de la relation à l’argent. Pourquoi ce choix ? Parce que ce sujet demeure d’une grande actualité. Et je l’ai vu pendant mon voyage en Côte d’Ivoire.

Pour écouter l’épisode.

Récemment, j’ai visionné un documentaire sur des femmes et des enfants en Bolivie. Ils qui consacrent des heures voire des semaines à extraire de maigres quantités d’or. Ils mettent parfois leur vie en danger pour cette quête. Mon intention n’est pas de porter de jugement, mais plutôt d’encourager une réflexion alternative. Nous pouvons nous interroger sur le coût de nos actions et envisager des approches différentes.

Souvent, nous nous inscrivons dans un schéma qui a été celui de nos parents. C’est souvent la seule réalité que avons connu depuis notre enfance. Nous réalisons alors que ce cadre n’est pas nécessairement le seul envisageable si nous avions grandi ailleurs.

Je fais écho à une entrevue que j’ai récemment visionnée, celle de Rémi Nsabimana, un journaliste que j’admire énormément. Lorsqu’on évolue dans des camps de réfugiés pendant une longue période, notre réalité semble se réduire à uniquement cet expérience. Cela nous coupe de ce qui se passe à l’extérieur. Il en va de même pour notre relation à l’argent.

En effet, nos actions et nos croyances sont souvent définies par notre passé. L’expérience de nos parents et de nos grands-parents, ainsi que par les récits qui nous ont été transmis vont motiver nos actions. Nos propres expériences, notre estime de soi et les croyances limitantes que nous entretenons à propos de l’argent jouent également un rôle clé. Par exemple, les croyances comme « je suis né pour un petit pain au Québec, » qui sous-entend une destinée de pauvreté tire les ficelles de notre vie.

Ces paradigmes ont tendance à nous enfermer dans une boîte. Ces boites nous empêchent d’explorer des alternatives et nous faisant douter de la possibilité d’un changement. Nous sommes souvent conditionnés par le système que nos parents ont connu, oubliant qu’il s’agit simplement du cadre dans lequel nous avons grandi, sans considérer d’autres possibilités.

Pour vous inscrire à la prochaine rampe d’énergie du 14 et 15 octobre pour Incarner et Libérer son Potentiel au Travail et dans sa Vie : ⁠⁠⁠https://www.zarahissany.com/incarner-liberer-plein-potentiel-travail/⁠⁠

De coeur à coeur,

Prochaine formation 2 jours en immersion ensemble

Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous gratuitement

au PODCAST LUMINA

Partagez cet article avec vos proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser

Reprenez votre pouvoir de créer, de décider et d’agir. Je crois que chaque personne et organisation a sa place et a un rôle important à jouer.