Quitter son travail : les conséquences

 

Cet article fait partie de ceux qui me touchent beaucoup, car il vient d’observations directes des femmes que je côtoie et aide.

Voici ce que j’entends depuis quelques semaines : Zarah je vais négocier mon départ au travail. Ou j’ai laissé mon travail d’un coup de tête…je ne suis plus capable. Il m’a énervé et je suis partie. Je n’ai plus de force pour continuer, j’arrête ! Des situations différentes qui ont le même dénominateur commun, laisser son travail.

Dans cet article j’avais envie de te montrer deux manières différentes d’aborder ce problème.

Attention, je suis tout à fait d’accord de changer de travail et d’environnement si ceux-ci ne te convient plus. Par contre, cette décision a de lourdes conséquences sur ta vie et je ne sais pas si tu en es réellement consciente. Alors voici sous forme de scénarios comment je vois les choses.

Deux scénarios principaux s’offrent à toi

Pour chacun des scénarios, je vais pousser l’histoire au pire afin de t’aider à y voir plus clair. Comme je dis souvent, on va regarder ensemble derrière la porte et tu verras par la suite les options. Puis tu feras ton  choix.

quitter son travail

 

Scénario 1 : la personne a atteint sa limite et quitte son travail. Elle n’est plus capable de le faire. Elle est au bout du rouleau.

Dans ce scénario, la personne est littéralement plus capable. Elle est en général en congé maladie, en dépression, en burnout ou essaye tant bien que mal de survivre dans un travail qui l’étouffe ou qui ne lui convient plus. Elle manque d’énergie, elle n’a plus le goût de rien faire et la routine la tue à petit feu. Je te rappelle que je mets au pire le scénario.

C’est difficile, mais elle réalise qu’il y a peut-être autre chose pour elle quelque part. Un autre travail ou peut-être partir à son compte. Alors elle essaye tant bien que mal de s’y mettre. On s’entend qu’une recherche d’emploi ou un projet d’affaires demande du temps, de la créativité et de l’énergie…ce qu’elle n’a plus forcément. Alors de fil en aiguille, la seule porte de sortie qu’elle entrevoit c’est de quitter son travail afin de lui donner du temps et surtout de l’énergie.

Sur le coup elle est super soulagée, puisqu’elle n’a plus à confronter ses collègues, son boss, son travail et les problèmes qui s’y trouvent. Mais le besoin de sécurité financière réapparaît. Oui la personne était malheureuse au travail, mais l’emploi lui procurait un espace où les sous n’étaient pas un problème.

Tandis qu’en laissant son travail, c’est la course contre la montre, car très vite le compte en banque fond comme neige au soleil. Elle doit trouver un autre travail rapidement ou encore bâtir un projet d’affaires qui va marcher au plus vite ! Inutile de parler du stress qu’elle peut vivre.

Au final, cette personne trouve un travail. Un travail alimentaire qui payera les factures. Elle se retrouve très vite confrontée au même problème. On est loin de la création d’un travail épanouissant ou la personne se réalise et fait une différence. Voici un e-book gratuit qui peut t’aider à y voir plus clair dans ton travail.

Je ne sais pas pour toi, mais en me relisant, j’ai le pouls qui s’accélére juste à me mettre à leur place. Je ressens aussi beaucoup de compassion pour ces personnes. C’est un stress énorme. Voici un article intéressant de Jobboom qui peut t’aider si tu ne sais plus quoi faire au niveau du travail.

Attention, je parle ici d’une majorité de personnes, car il y a aussi des personnes qui font ce choix et la sortie de zone de confort leur donne des ailes. Elles abattent des montagnes en peu de temps. Elles sont en mode survie, mais travaillent bien sous pression. Par contre, ce n’est pas tout le monde qui peut vivre avec ce stress.

Je ne te laisse pas là :). Forcément dans mon deuxième scénario, je vais te proposer un chemin plus sûr, moins stressant, mais qui va te demander un peu plus d’implication personnelle.

Scénario 2 : Prendre conscience que ton travail ne fait plus ton bonheur.

Dans ce deuxième scénario, comme chaque jour, la personne fait son travail…mais il y a une journée où le réveil est difficile. Elle arrive au travail et l’entrain est moins présent, l’envie de partager et d’échanger avec les collègues de travail a diminué. Elle reste enfermée dans son bureau et est moins motivée par son travail. Voici une vidéo pour savoir si ton travail te fait encore vibrer.

Je t’entends me dire, en fait c’est être conscient dès le début ? La réponse est OUI ! Sois alerte aux signes. Aussitôt que tu vois les éléments apparaître, pousse ta réflexion. Il ne faut pas laisser des situations stressantes s’envenimer. Si tu sens que la cause de ta démotivation est un manque de communication, essaye de régler le problème. Surtout ne ferme pas les yeux sur la situation problématique en pensant qu’elle se réglera d’elle-même.

Avant de changer de travail, vérifie ce qui a changé dans ton quotidien dans ton job. Des fois, c’est un changement organisationnel, structurel, ou tu n’es plus au bon endroit dans ton poste, ou tu as besoin de plus de challenge, car tu t’ennuies, ou tu n’arrives pas à créer un lien avec ton nouveau collègue de travail, etc. Je te suggère de parler avec ton responsable dès que tu as mis le doigt sur le problème. Peut-être aussi as-tu un programme d’aide aux employés à ta disposition, utilise-le.

Si tu sens que tu as vraiment besoin de changer d’environnement et d’air, garde en tête que trouver un autre emploi quand tu en as déjà un est plus facile. Oui tu restes demandeur d’un travail, mais tu ne seras pas obligée d’accepter n’importe quel travail. Tu pourras prendre le temps de te recentrer sur toi. Prendre le temps de vérifier l’important est essentiel pour toi. Comme je dis en coaching, on revient à l’essence pour avancer et prendre de meilleures décisions. Tu pourras te permettre ce temps de recul pour savoir où tu en es rendu dans ta carrière, voir ce qui bloque ou tes besoins afin que ton prochain pas soit satisfaisant.

Ceci est vrai aussi pour les personnes qui sentent qu’un projet entrepreneurial est en train de naître. Pourquoi ne pas le bâtir en sachant qu’un salaire rentre au lieu de jouer le tout pour tout ? Encore une fois, chaque situation est différente. Il y a des projets qui nécessitent du temps plein.

Le lien entre les finances et la créativité

L’autre chose que tu dois savoir c’est que lorsqu’il y a un stress financier, c’est toute la famille qui le subit consciemment ou non. De plus, le stress financier coupe la créativité et l’envie de foncer.

J’ai vu des entrepreneurs, ne plus faire de réseautage alors que l’entrée était à 10$ ! C’est un cercle vicieux, puisque le réseautage est essentiel dans leur travail. Mais dépenser ce 10$ mettait un stress sur leur budget du mois. Ceci est vrai pour une personne sans emploi qui doit aussi rencontrer du monde pour trouver son employeur.

Conclusion : choix et conséquences

Dans le meilleur des mondes, il est évident que prendre le temps de s’écouter et agir par la suite est la meilleure solution. Ce n’est pas évident ni possible pour tout le monde. Mais s’il te plaît, soit conscient, car chaque choix apporte une conséquence.

Si tu es dans le cas où tu as dû arrêter le travail car tu es au bout du rouleau. Je t’envoie des pensées positives. Tu as du temps pour créer ta vie. Alors, remonte-toi les manches. Ce e-book gratuit, peut t’aider dans ta démarche.

Ma seule question pour toi : Quelles conséquences veux-tu vivre ?

Prochaine formation 2 jours en immersion ensemble

Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous gratuitement

au PODCAST LUMINA

Partagez cet article avec vos proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser

Reprenez votre pouvoir de créer, de décider et d’agir. Je crois que chaque personne et organisation a sa place et a un rôle important à jouer.