Apprendre à ne rien faire

 

Imaginez que vous êtes capable de ne rien faire pendant une partie de la journée. Juste être là. Bien qu’apparaissent différentes formes d’envies, vous restez à ne rien faire.

Pas de lecture, pas de vidéo, pas de jeu, pas de musique, pas de paroles.

Pour certains, il s’agit là d’un acte subversif au regard de notre société qui nous pousse à agir, à réaliser nos envies, à développer notre avidité.

Pour d’autres, c’est tout simplement une perte de temps.

Pour d’autres, c’est l’anxiété du vide.

Avoir un esprit indépendant est commun.

Avoir un esprit libre fera en sorte que l’effort n’est plus le seul moyen pour accéder à de nouvelles connaissances et se libérer du connu.

Imaginez qu’un jour, nous trouvions pertinent de prendre simplement conscience de ce que nous pensons, de l’endroit où nous sommes et de ce que nous faisons, et rien d’autre.

Après le silence, vient parfois la paix de l’esprit.

Lire l’article original.

Inscrivez-vous à l'infolettre!

Pour rester inspiré en continue, pour recevoir des vidéos en cascadres, des outils, des conseils et des stratégies pour donner du sens à votre travail.

Partagez cet article avec vos proches.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Reprenez votre pouvoir de créer, de décider et d’agir. Je crois que chaque personne et organisation a sa place et a un rôle important à jouer.