Quand tu ne SAIS PAS, le dis-tu ?

 

Quelle blessure t’empêche de demander de l’aide ? Est-ce que cela t’est déjà arrivé de ne pas savoir quelque chose ? Ne pas savoir faire quelque chose, ne pas savoir par où commencer, ne pas savoir quelle décision prendre, etc.

Pour être honnête, je trouverai cela bizarre si tu me réponds que tu n’as jamais vécu ce genre de situation.

Le GBS, le gros bon sens te dirait, quand tu ne sais pas, dis-le, demande de l’aide et passe à autre chose. Malheureusement, ce n’est pas notre première option, car on a peur de se faire juger ou de se faire dire que l’on est faible et vulnérable. Les blessures nous empêchent de nous observer.

Tu as deux choix. Soit tu fais appel à tes mécanismes de défense liés aux blessures (le rejet, l’injustice, l’abandon, la trahison, l’humiliation) ou soit tu vas faire soit tu demandes.

À toi de me dire ce que tu fais quand tu ne sais pas. Quelle est ta réaction ?

Prochaine formation 2 jours en immersion ensemble

Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous gratuitement

au PODCAST LUMINA

Partagez cet article avec vos proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser

Reprenez votre pouvoir de créer, de décider et d’agir. Je crois que chaque personne et organisation a sa place et a un rôle important à jouer.